Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Durant mon enfance, j'adorais regarder les finales d'athlétisme que l'unique chaine captée à l'époque nous diffusait chaque année … à l'époque il y avait une poignée de coureurs marocains qu'on encourageait en famille et qui nous faisaient couper le souffle à chaque épreuve …

C'est surtout la montée au podium qui m'intéressait vraiment parce qu'elle me concrétisait clairement toute la signification du mot " Succès " … je méditais dans les visages des vainqueurs pour essayer de vivre ce qu'ils ressentaient : ça avait l'air remarquablement fabuleux , de pleurer comme ça sur un podium mondial en faisant écouter au monde son hymne national … ils étaient entrain de palper les formes et contempler les détails de leurs buts qu'ils ont tracé depuis très longtemps … ils pleuraient parce qu'ils n'en croyaient pas leurs yeux … parce qu'ils ne s'attendaient pas à un tel gout du succès , formidable et surprenant ...

On a peut-être vécu un petit moment de patriotisme mais cet athlète était le seul à vivre quelque chose d'indescriptible, qui vient après des années de persévérance , de fatigue , de lutte et d'épuisement …

C'est ainsi qu'on goute aux délices du bonheur … plus l'effort pour arriver à un résultat est épuisant, plus le repos qui en suit est apaisant … plus on dépense notre énergie pour quelque chose dont on croit, plus on se réjouit à la récupérer … et plus cette cause est grande, pure et noble, plus les sacrifices à faire sont pénibles et plus le chemin est épineux , mais dont l'aboutissement procure la vraie sensation du bonheur que tout le monde recherche …

Cette lueur illuminatrice … je l'ai découverte un peu plus tard, sur les visages des femmes qui viennent d'accoucher lors de mes stages en Gynéco-Obstétrique … là, le rayonnement était plus beau parce que la cause était plus humaine … j'adorais assister aux accouchements pour voir la souffrance, et la douleur entrain de céder la place d'une façon claire et nette à la joie et au relâchement … la délivrance

je suis entrain de vivre une forme très maigre , très minuscule de cette délivrance, disons une sorte de satisfaction et de ravissement pour avoir fourni le maximum de moi-même pendant les deux derniers mois qui m'ont exclu du reste du monde , de mes amis , de ma famille , de la politique , des réunions , des associations , des voyages , de mon blog et de mon cher forum ... peut importe ce que les résultats vont montrer , je suis satisfait de moi-même puisque je ne peux faire plus … c'est grâce à cette fatigue que je ressens l'onctuosité de mon oreiller et la légèreté de mon matelas … c'est grâce à ces moments de stress que je déguste maintenant une agréable réunion familiale … Inna ma3a al 3oussri youssrane , inna ma3a al 3oussri youssra … c'est grace à L3oussre qu'on savoure al Youssre …


Ravi de vous retrouvez , chers lecteurs !!
Tag(s) : #Je pense -Donc j'ecris

Partager cet article

Repost 0