Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

supermarket-scene.jpgJ'aimerais bien savoir qu'est ce qu'il a de si extraordinaire pour qu'il profite d'un tel favoritisme dénominatif par rapport au marché naturel et populaire … Le super marché … oui , il est super climatisé , super organisé, super accessoirisé , super uniformisé et super espacé , super disponible aussi … tout ça est bien , très bien même … très bien dans la mesure où il satisfait ceux qui n'ont ni le temps pour demander à chaque commerçant le prix de sa marchandise , ni l'envie de la négocier , ni la curiosité de la comparer , ni même pas la force pour la porter … au super marché , on vous offre des super chariots à pousser et qui vont te pousser à les remplir, où tu peux y mettre même ton enfant pour que vous soyez tout les deux sagement super concentrés sur tout ce qui y est super étiquetés et super distribuées par ordre de futilité : la webcam et l'écran plasma à l'entrée , le pain et le lait au fond … Au super marché , on écoute ce que nous propose madame au micro , on observe les chiffres , on bouge selon des lignes droites , on prend la queue et l'on se taie !!

Je pense que l'environnement où j'ai grandit a largement influencé mes habitudes consommatrices qui tendent avant tout de combler le plus rapidement possible un désir passager, une envie irréfléchie stimulé par une scène ou une pub ; sans me soucier du prix, sans essayer de lui résister … je trouvais dans les " super '' marchés l'espace idéal pour combler ces interminables et insatiables désirs …
En parallèle , je ressentais à chaque fois où je me promenais dans ces grandes surfaces glaciales, la main froide d'un marketing qui glisse dans mes poches pour me les vider à tout prix … que ça soit par la séduction des images ou la force des soldes … cette main qui se définit par '' L'art de vendre un réfrigérateur à un esquimau " ne trouvait presque jamais de résistance de ma part … je me laissait emporter par son sortilège ; elle jouait sur mes instincts , sur mon psychisme , sur mes besoins , sur mes faiblesses … elle faisait cela pour de l'argent … elle demandait astucieusement beaucoup ...

Gobadirt_Morocco_011Il y a quelques jours , après une longue révision de nos habitudes économiques familiales , on a décidé de commencer à faire nos achats hebdomadaires dans les simples souks populaires … là , au moins on ressens la chaleur d'un commerce propre , spontané , indulgent et interactif … là , au moins , on se souvient qu'on est des humains qui parlent , négocient , jurent , calculent et économisent … là au moins , ce sont des pauvres petits vendeurs qui vont bénéficier de notre argent … là , au moins , il y a de la vie , de l'ambiance , des valeurs … on pardonne un dirham , on gagne deux dirhams , on donne à l'enfant qui nous a ramené la marchandise sur un minable chariot trois dirhams , on achète des oranges de celui qui les a accueilli à quatre … on sympathise avec cette dame qui vend l9ezbour w ma3dnouss … on dit " Lah Y7fdek " et " Lah YToube 3lik " à celui qui nous a offert une grande mikka Ke7la pour arranger le tout … on vit , on s'amuse , on s'humanise …
Tag(s) : #Je pense -Donc j'ecris

Partager cet article

Repost 0