Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANFGOU Aït Âmmar Ahemmi. Cette appellation désigne un douar de la province de Khenifra exilé au milieu des montages du Haut Atlas oriental. C’est ici, à 1.600 mètres d’altitude, que la mort noire frappe en silence depuis près de deux mois. Elle a fait jusqu’au dimanche 7 janvier au soir, 26 victimes : 24 enfants de 3 à 14 mois et deux mamans de 16 et 17 ans. Le dernier décès a été enregistré le vendredi 5 janvier. Ce jour-là, un bébé de quatre mois, Mohamed Bouazza, est mort.

Le petit Mohamed et les autres sont décédés après avoir vu leur état de santé se dégrader rapidement à cause d’un refroidissement. Pour la plupart, ils sont partis sans avoir pris de médicaments ni consulté de médecin de toute leur vie. Pour la plupart, ils n’ont jamais été vaccinés. Pour la plupart, ils ne savent pas à quoi ressemble un vaccin, un médecin, un hôpital, une vraie vie...
 
 
 
 
Tag(s) : #Chouf w Skout

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :