Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Deux naissances et un enterrement 

La nouvelle a été bouleversante pour nous tous … et encore plus pour notre frère Hicham. à l'instant où il a su que son père est décédé … à la fois imprévisible et choquant, cet événement le laissa sans réaction pendant quelques minutes … nous ne savons quoi dire ni comment gérer ces moments de désarroi par lesquelles il passait … à ces moments , les mots échappent , le temps s'arrête et le cœur s'éveille … Nous sommes à dieu et c'est à lui que nous retournons , c'est ce qu'on trouve toujours à dire pour expliquer cette fin inévitable et soulager la douleur de la séparation … c'est d'ailleurs ce qu'on doit dire …

Les moments de confusion passés , Hicham décida de revenir définitivement au Maroc à deux mois de la fin de son contrat pour assister aux funérailles et aider sa famille pour dépasser ce cap difficile … Samir , quant à lui a trouvé ce moment propice pour mettre fin à son hésitation concernant son retour dont il rêvait depuis son arrivée … il commença à rêver de " Rghayef w l7ercha " tellement le Maroc lui manquait et il ne cessa de nous juré que c'est le plus beau pays au monde et que jamais il va l'insulter, lui qui juste avant notre départ a dit " Chefti ana manemchiche ghire l ghiniya , wa nemchi l mouzanbi9 ghire maneb9ache f had leblad hadi "

Ils sont partis le 2 juin réduisant le nombre de marocains en guinée à 141 personnes – selon l'ambassade - dont un seul au quartier Nongo-Kapporo à quelques mètres de l'université koffi Annan …

Pour que la race humaine continue, il doit y avoir autant de naissances que de morts, je viens justement de lire des statistiques sur un flash de Harun Yahya qui dit que dans chaque seconde, 4 bébés sont nés contre deux personnes mortes … Je crois que c'est statistiques sont exactes parceque juste après l'incident douloureux, on a célébrer la naissance de deux personnes, une physique et l'autre morale …

La première est une jolie petite princesse, la fille d'un collègue à qui j'ai assisté au baptême extrêmement conviviale, simple et solidaire … c'était une occasion pour vivre de près les traditions africaines en général et guinéenne en particulier dans les festivités joyeuses , j'ai assisté la collecte de l'argent auprès des invités pour subvenir aux besoins du bébé , les discours des chefs des tribus remerciant les donneurs et les chants et poèmes des " Griots " - nom qu'on donne à une tribu d'artistes pauvres et profiteurs - qui font des éloges sous formes de vers poétique à celui qui donne le plus d'argent , en annonçant le nom et la somme pour désigner les plus généreux du quartier …

La deuxième personne qui a vu le jour cette semaine est " Afreecandle"… cette bougie guinéene qui va se sacrifier pour vaincre l'obscurité de l'ignorance et libérer l'afrique des esprits tordus et des mentalités rigides ... Afreecandle , ou la bougie d'une afrique libre et indépendante n'est pas un compte de fées mais la vision de l'association de mes étudiants qui croient au changement malgré tout ce qu'ils subissent … Une bougie d'espoir que les vents de la tyrannie et du mal ne vont jamais éteindre
Tag(s) : #L'école du voyage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :